Archives d’Auteur: srctp12

Le web et moi

Je ne me souviens plus à quel âge j’ai découvert le web, je me souviens juste du bruit infernal que faisait l’ordinateur familial ainsi que le tututu redondant du modem à chaque connexion. A l’époque j’allais très rarement sur internet, puisqu’il n’y avait pas d’abonnement comme avant et chaque connexion coûtaient les yeux de la tête. Mes recherches étaient donc très brèves, la plupart du temps pour imprimer des photos de mes stars favorites ( j’étais une grande fan de Britney Spears ) pixelisées par la mauvaise qualité de l’imprimante pour les accrocher fièrement dans ma chambre. Au fil des années mes recherches ont divergé d’avantage, j’ai découvert la messagerie instantanée MSN qui me permettait de discuter avec mes amies après l’école ( bien que je les avais vu 10 minutes plus tôt ). Aujourd’hui, je pense avoir bien compris comment fonctionnait le net et avoir pris l’assurance de pousser mes recherches d’avantage. Quand je rentre chez moi, j’ai pour habitude de me connecter automatiquement sur les mêmes sites tels que Facebook ou d’autres moins évidents pour tout le monde. Je navigue beaucoup sur un site appelé Lookbook. Ce site permet aux personnes du monde entier de pouvoir faire partager leur look, leur univers vestimentaire au travers de photos et d’explications détaillées de leurs dernières trouvailles à la mode. Etant moi même une accro des vêtements et de la mode ce site est pour moi très agréable à consulter puisqu’il me permet de m’inspirer des look déjà existants pour construire le mien.

Je vais également beaucoup sur le site Youtube où je pense regarder le plus souvent des vidéos humoristiques favorisant ma bonne humeur.

VBB

Ou bien des tutoriels en rapport avec ma formation : Photoshop, After Effect etc…

Tutoriel After-Effects

 

Publicités

L’histoire d’un soir.

Hier soir, lors d’une soirée un peu arrosé, mes amis et moi commençons à débattre sur un tableau suspendu dans le salon de la maison.

C’était ce tableau :

La tête ailleurs, les idées flou, nous entamons un petit jeu ou chacun notre tour, nous devons énoncer quelque chose où quelqu’un qui nous rappel cet étrange tableau.

Julien, l’un de mes amis commence en disant que se tableau ressemble étrangement à son grand père, Caroline de son côté pense à un homme maquillé en femme. Pour ce qui est de Quentin, lui pense que ce tableau ressemble à une montagne, avec des rochers et des sapins au sommet. Enfin pour ma part, je n’ai pas d’autres idées que celles évoqué précédemment.

Afin de compliquer les choses, nous décidons d’énoncer des choses semblables avec les mêmes couleurs que celles du tableau, soit le orange ou le gris.

A partir de ce moment là, une énumération de mot s’enchaine, n’ayant plus aucun rapport avec le tableau accroché dans le salon. Tout y passe :

« Carotte, goudron, filtre, orange, fer, Marseille, prison, vernis, Racailloux »

Et à ce moment là, me vient à l’esprit ce petit Pokémon orange, mon favori durant toute mon enfance, celui que j’avais même en peluche, le plus mignon de tous, celui qui évoluait en Dracaufeu ! Oui, vous l’avez compris, je parle du petit Salamèche.

« Ordinateur »

Le partage entre Youtube et l’ordinateur peu s’effectuer grâce à ça

« amis »

« La plupart des amitiés humaines, même des meilleures, sont vaines et mensongères.« 

Charles-Augustin Sainte-Beuve

Start : 19h39, 20h47, 21h21, 22h59 . . . End : 23h37

J’ai connus internet lorsque j’ai reçu le tout premier ordinateur familiale au alentour de mes 11ans. A cette époque, je suivais la « mode », j’ai donc crée un, deux voir trois blog, je jouais à des jeux une fois par jour afin de gagner des cadeaux (fake), j’ai crée une adresse MSN pour ‘chater’ avec tout mes contacts. Bref, aujourd’hui tout cela a bien changé, enfin…

Ce que je fais avec le Web durant une journée :

1. Facebook

C’est l’un parmi des centaines d’autres réseaux sociaux ; mais celui-ci c’est le plus répandu. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, les utilisateurs y passent du temps, beaucoup de temps. On regarde son profil, celui de ses amis puis on check sur l’actualité ! Ici on y trouve tout et rien, surtout rien. Mais l’être humain est de nature curieux, il scrute donc cette page pendant de longues minutes afin de se tenir au courant des nouveautés portant sur la vie de ses « amis ».

x

Facebook est pour moi, aussi inutile soit-il, devenu presque une drogue. Je m’y rends au grand minimum  3 fois par jour.

x

x

2. Youtube

Youtube ? C’est un site web d’hébergement de vidéo, ici on y trouve toute sorte de vidéo. Que se soit de la musique, des films, des bandes annonces, du sport…

Moi, Youtube me sert principalement à la recherche de son, découvrir de nouveaux artistes, de nouveaux styles et ainsi élargir mes connaissances au niveau musicales.

Puis, ce qu’il y a de bien c’est qu’on peu partager tout type de vidéo aussi bien via notre compte Facebook qu’avec notre ordinateur .

x

3. Site de l’université (planning, mail)

4. Consulter mes mails (50 nouveaux messages, 49 sont inutiles)

5. Recherche en tout genre

Avec Google, on peu trouver en un clic tout ce que l’on souhaite ! C’est vraiment très pratique et en plus on trouve ce que l’on veut très rapidement ! Il faut néanmoins faire attention car on ne sait jamais sur quoi on peut tomber.

Par exemple, on peu en moins de 10 secondes, trouver l’âge de Will Smith, quels sont les lunettes à la mode pour l’été 2012, le nombre de dent que possède un crocodile, les sorties cinéma, la quantité de hamburger mangé chaque année, où encore la vrai personnalité de Sarkozy.

6. Retour sur l’actualité de Facebook

(Se référer au 1.)

7. Retour sur Youtube (recherche, changement de musique)

(Se référer au 2.)

8. Recherche pour les cours (oui cela m’arrive)

Tuto PHP, BDD, photoshop…

9. Recherche en tout genre (de nouveau)

(Se référer au 5.)

10. Météo (c’est important)

11. Site en tout genre (shopping, VDM, Bref)

Lorsque l’on ne sait pas quoi faire, que l’on a un peu de temps libre, on peu vraiment faire passer le temps très rapidement. On peu regarder des films en streaming, faire ses courses sur internet, commander n’importe quoi à l’autre bout du monde, se rendre sur des forums, suivre la série Bref, se cultiver davantage, se fendre la poire sur VDM, faire son shopping, télécharger  toutes sortes de logiciels, se rendre sur des sites « interdit au mineur »…

Et puis on peut aussi choper des virus

Attention, l’abus d’utilisation du net est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

Et comme j’ai de la chance, je tombe sur mon pokémon préféré, Salamèche. On la connait tous cette petite créature rouge aux yeux bleus, toute mignonne, et associée au feu. Vous savez,  celle que l’on peut choisir dès le début dans Pokémon Rouge et Bleu, Pokémon Rouge Feu et Vert feuille, qui évolue au niveau 16 en Reptincil, et au niveau 36 en Dracofeu. Rho, mais si, souvenez vous, elle une petite queue enflammée qui symbolise sa vitalité et qui crépite dans les endroits calmes. J’ai une peluche Salamèche dans ma chambre !

Bref, la première fois que je l’ai vue, j’en suis tombée amoureuse. Je m’en souviens encore, c’était dans Pokémon jaune sur ma gameboy color. Pikachu me suivait, comme toujours, et après avoir traversé le pont pépite, j’ai continué mon chemin vers la gauche. Et là, je suis tombée sur un gars super sympa. On a parlé 2 min, et il a commencé à regarder pikachu, la tête penchée, tout pensif… Il me faisait penser à un tableau accroché dans la chambre de ma grand mère. Quelques secondes plus tard, il m’a dit «Je sais pas entrainer mes Pokémon, je devrais peut-être relacher mon Salameche… Si tu promets de t’en occuper, il est à toi.». On me propose un nouveau pokémon, je ne pouvais qu’accepter ! Il m’a donné Salameche. Et ce fut le coup de foudre …

Belle trouvaille !

 

Aujourd’hui je me suis rendue chez ma grand-mère, comme elle le souhaitait. Je l’ai accompagnée dans cette nouvelle galerie d’art près de chez elle. Depuis déjà 5 jours, elle me parlait d’un fameux peintre italien ; c’est un artiste qui peint seulement des portraits et qui à travers eux, essaie de faire passer une émotion et des sentiments.

Lors de la visite, nous nous sommes donc arrêtées sur un portrait d’un homme qui semblait très pensif. Un très joli tableau que ma grand-mère décida d’acheter sur le champ. C’est avec ce tableau sous la main que nous continuâmes notre visite dans la galerie.

De retour chez ma grand-mère, elle me demanda d’aller chercher de quoi accrocher le tableau. Le matériel se trouvait dans la cave. Lorsque je suis arrivée, la cave était sombre ; j’ai décidé d’allumer la lumière, je découvris à ce moment-là, une vraie caverne d’Ali baba avec des tas de cartons empilés. Il y en avait de partout.

Je ne pensais pas que ma grand-mère stockait tout ça, dans sa cave. Je décidais d’aller chercher de quoi percer un trou dans le mur. La perceuse se trouvait tout en haut de trois cartons empilés. Au moment de l’attraper, ils tombèrent et ce qu’ils contenaient, fut éparpillé parterre.

J’ai découvert un carton rempli de vieux jouets avec lesquels je jouais lorsque j’étais petite. A ma grande surprise j’ai trouvé toutes mes petites figurines pokémon.

Quand je jouais avec mes cousines, je possédais le pokemon cracheur de feu « Salameche ». De retrouver ces vieux jouets me rappelle de nombreux souvenirs d’enfance.

 

La belle histoire de Pauline et le web

Impossible d’oublier l’arrivée des ordinateurs à la maison, un dans le bureau et un autre dans ma chambre !!! Quel chance quand j’entendais les autres me dire que le leur se trouvait en plein milieu de leur salon…

Au début pas grand-chose à faire, juste jouer à des jeux, les tous premiers :  Marine Malice, Adibou, pour s’occuper un peu.

La venue des sims, c’était passer des heures à créer des personnages et les faire vivre.

Internet, au début pas trop pour moi, la connexion était lente, et puis les minutes coûtaient chères…

Et puis un jour l’ADSL est arrivée ; c’était le moyen de ne plus compter son temps sur l’ordi.

A l’adolescence, comme tous les jeunes, on crée son premier compte MSN, on se retrouve avec des personnes qu’on connaît ou pas… Un moyen de vaincre une grande timidité parce qu’en face ce n’est pas pareil. On discute des heures et des heures avec les copines alors qu’on s’est vues toute la journée. Et puis avec des garçons qu’on n’ose pas trop aller voir.

Il y a eu la mode des blogs sur skyblog, le but avoir le plus de commentaires… Bien sûr, j’ai moi aussi créé le mien, un moyen d’exposer sa vie avec de nombreuses photos.

Et puis, j’ai utilisé internet pour un autre but : faire des recherches sur des auteurs, des œuvres qu’on nous demandait d’étudier.

Google est apparu comme un bon ami car il donnait la réponse à tout. Petit à petit je passe de plus en plus de temps sur le web sans vraiment m’en rendre compte.

Je découvre les joies de youtube avec tous les artistes qu’on peut y trouver.

Inscription sur Facebook en novembre 2008, au début je comprend pas trop quel intérêt ça a, puis petit à petit je retrouve des amies… je parle avec des personnes à qui je n’ai pas parlé depuis longtemps, grâce à ça, on reste en contact. C’est là qu’a commencé un long voyage avec le web. Je découvre des tas de choses car sans arrêt bombardée d’information.

Grâce à ça est née ma grande passion pour le nail art, je me rends chaque jour sur des sites spécialisés avec des filles qui exposent leurs créations. Je décide moi aussi par la suite de créer mon blog pour montrer ce que je fais. J’y découvre une communauté super, qui échange et donne des conseils.

Ensuite rendez-vous sur Youtube pour les tutos aussi bien pour le nail art que pour le graphisme car je me suis vite rendu compte que j’aimais toucher à photoshop.

Google ? pratique aussi pour faire des recherches sur mes poursuites d’études, que faire après le bac ? et après mon DUT ?

Est-ce que je pourrai descrire ma journée type ? pourquoi pas…

J’allume mon ordi, pas trop tôt quand même

Petit tour sur ma boîte mail hotmail, offre d’emploi ? non malheureusement.

Messagerie de l’université, mail de prof, d’associations… bref

Direction Facebook, très rapide pour voir les notifications et les messages.

Ensuite connexion sur le blog de tartofraise la meilleure en terme de réalisation nail art ce qui me donne la plupart du temps envie de prendre mon pinceau et de me lancer sur mes ongles.

Pour finir un passage sur le site de tutsps où je peux trouver des tutos pour utiliser photoshop !!

L’Ordinateur, internet, bienvenue dans un nouveau monde.

Un monde qui a débuté, pour moi, en  1998. Première bécane (que l’on pourrait comparer à un solex…). Pas grand-chose à faire, word, paint, solitaire, dame de pique et déjà fan de petits jeux sur disquette. Les prémices d’un gamer.

En 2000 vient l’avènement ! Deuxième bécane (comme une Aprilia 250cm3 bien réglé !). Avec un petit plus, ma première connexion au monde. Bon c’était avec du 56k. Impossible de ce connecter discrètement , et il ne fallait pas être pressé !

2002, et la connexion ADSL fût : Alléluia !

Consécration en 2005, avec une bête de course (genre Ducati 999R)! A partir de là les choses sérieuse commence. Et le gamer fût; les heures sur l’ordinateur ne compte plus. A cette époque internet me servais principalement à jouer en ligne.

Par la suite internet c’est  Google et son accueil  parfois hallucinant

Un peu de musique  avant toute chose. Et Si je tombe sur un album cool j’en profiterai pour le télécharger (la limite de 5h m’y oblige).

Puis un petit tour sur Facebook (comme 600 millions de personnes…). Je regarde le profile des personnes auxquelles je tiens, post une vidéo ou une musique cool, like une photo sympa…

Au passage, Facebook ou l’art de remplacer de manière furtive le fichier EDWIG.

Après cela, je vais voir ce qui ce passe dans l’univers des jeux vidéo ; geek oblige ! Actu, test, aperçu, vidéo… Si un jeu a l’air vraiment bien j’irais le télécharger.

Ensuite vienne d’autre recherche annexe sur mon avenir, ou encore sur qu’es ce qu’un granulomatose de Wegener après avoir regardé Dr House. Et puis mes mails, mon emploi du temps, enfin tout ce qui concerne les cours en générale.

Mais bien qu’indispensable à l’heure actuelle,  l’ordinateur et internet sont de petites bêtes bien capricieuses. Plantage d’ordinateur, écran bleue, problème de connexion internet, de FAI, de souris, de disque dur et j’en passe. Et on  peut être vraiment  très vite violent vis-à-vis de ces bestioles.

Mais si on s’énerve c’est qu’elles sont finalement indispensable aujourd’hui.